L’Histoire du Blackjack

Le Commencement

L’histoire du blackjack est certainement celle qui fait la plus débat dans le monde des jeux d’argent. Certains prétendent que son origine est à voir dans le jeu français appelé «vingt-et-un» qui était très populaire dans les casinos français au XVIIe siècle. Les autres voient ses débuts en Italie, en tant que jeu appelé «trente-et-un», qui est apparu au XIIIe siècle. C’est parti pour une petite leçon d’histoire!

Evolution du Jeu

Le Trente-et-Un

Si le jeu remonte au XIIIe siècle, les premières traces de ce jeu remontent elles au XIVe siècle. Le but du jeu était, comme son nom le suggère, d’avoir une main totalisant 31 points.

Ce jeu a énormément de similitudes avec le blackjack, même si son but était d’avoir une main de 31 points sur trois cartes. Ce jeu ayant été attesté dès le XIVe siècle, il est le premier ancêtre du blackjack tel que nous le connaissons actuellement. C’est un prêtre, St Bernardine di Siena, qui le mentionne pour la première fois dans un sermon datant de 1440, qui voulait brûler les dés, les cartes ainsi que les tabliers de backgammon.

Pics from old cards decks Fait intéressant: le premier jeu de cartes a été imprimé par Johan Guttenberg, aussi connu pour avoir imprimé les premières Bibles. Le jeu avait 22 atouts et 14 cartes de 4 couleurs.

Francois Rabelais Le trente-et-un fût aussi mentionné par François Rabelais dans Gargantua et Pantagruel. Il était décrit dans le chapitre XXII comme l’un des 100 jeux auxquels jouait Gargantua. Cela remonterait à une date comprise entre 1532 et 1542.

Le jeu a ensuite été mentionné par Miguel de Cervantes, dans Riconete y Cortadillo publié en 1613 (soit 150 ans après le sermon de St Bernardine di Siena), où il parle d’une technique de triche imparable au «Trentuno».

Sept et Demi

Le sept et demi était un jeu très populaire en Italie a certainement contribué de manière significative au blackjack actuel. Contrairement au blackjack, le croupier pouvait choisir la manière de jouer.

Il s’agit donc là d’un autre jeu italien qui a fait du blackjack ce qu’il est aujourd’hui.

Le jeu n’était joué qu’avec les 8, 9, 10 et les figures. Les valeurs de ces cartes étaient : l’as valait 1 point, les figures valaient un demi point et les autres cartes avaient la valeur de leur chiffre. Le roi de carreau avait la particularité de pouvoir remplacer n’importe quelle carte. Le joueur qui obtenait une main supérieure à 7,5 était perdant et celui qui avait la meilleure main était payé. Contrairement au blackjack, le croupier pouvait tirer ou rester.

Le Vingt-et-Un

Différents du blackjack actuel sur bien des aspects, le vingt-et-un avait tout de même de grandes similitudes avec lui. Les cartes étaient distribuées en cercle, permettant ainsi aux joueurs de miser sur n’importe quel jeu. Le but du jeu était bien entendu le même qu’au blackjack, avoir une main totalisant 21 points, mais seul le croupier pouvait doubler, et s’il avait une « naturelle », tous les joueurs le payaient à 3:1. La «naturelle» du joueur lui faisait remporter le double de sa mise initiale et une main perdante était... perdante. Tout comme le blackjack, l’as pouvait valoir 1 ou 11 points.

Comme vous pouvez le voir, le vingt-et-un était très similaire au blackjack, et c’est pour cette raison qu’il est considéré comme son prédécesseur.

Le vingt-et-un, plus que n’importe quel autre jeu, est identique au blackjack.

Le jeu était adoré de l’élite française et était même joué par la maîtresse de Louis XV.

Napoleon dans son cabinet aux Tuileries Fait intéressant : le vingt-et-un était très populaire en France et la maîtresse de Louis XV, Madame du Barry, adorait tellement ce jeu qu’elle demanda au roi de lui organiser vingt-et-une fêtes pour qu’elle soit heureuse. Plus tard, Napoléon, qui était contre les jeux de cartes puisqu’ils distrayaient des soldats, joua au vingt-et-un lors de son exile, pour occuper le temps.

Petit Résumé

Comme vous pouvez le voir, il y a des points obscurs qui empêchent de connaître les origines exactes du blackjack. Quelques chercheurs pensent que ce jeu est une variante d’un autre jeu français, alors que ces jeux sont souvent basés sur des méthodes de calcul réfléchies. Le fait que les jeux de casino ne se modifient que rarement en d’autres jeux est un autre argument solide qui fait penser que le blackjack n’est pas dérivé du vingt-et-un ou de tout autre jeu.

Pourtant, nombreuses sont les personnes qui pensent que le blackjack fait partie de la famille des jeux comme le Baccarat, le Sept et Demi, le Vingt-et-un, le 21 et le Pontoon. Ces jeux vous sont probablement familiers, et puisqu’ils ont certaines similitudes, ils sont tous considérés comme des ancêtres du blackjack.

Le Blackjack en Amérique

Lorsque le jeu 21 est arrivé en Amérique, il a commencé une nouvelle ère et est vite devenu le jeu d’argent le plus populaire.

Blackjack in action De ses origines européennes, le blackjack s’est exporté et est venu en Amérique après la Révolution française de 1789. Le jeu est très vite devenu populaire car les casinos offraient des bonus de bienvenue conséquents (pour une main composée du valet et de l’as de pique, le joueur avait un 10 contre 1, ce qui nous ramène à l’origine du nom blackjack).

Le premier nom du jeu était Vingt-et-un (Twenty-One en anglais) et est utilisé à la Nouvelle-Orléans depuis 1823.

Alors qu’en Europe le blackjack était davantage un jeu de divertissement, les professionnels du jeu d’argent aux Etats-Unis essayaient d’en faire une source de revenus en manipulant les chances et en variant les mises. Aucune réglementation gouvernementale particulière n’a été introduite dans le domaine des jeux d’argent et on peut y voir la raison principale qui a fait que le jeu s’est développé d’une manière extrêmement rapide et est devenu de plus en plus populaire. Il en a été ainsi jusqu’au XIXe siècle où le gouvernement des Etats-Unis s’est aperçu que les jeux d’argent influençaient grandement la corruption et menaient aux crimes organisés.

Vegas Selon de nombreux chercheurs, l’histoire moderne du blackjack a débuté avec le Nevada Gambling Act de 1931, lequel a légalisé les jeux d’argent dans les casinos du Nevada.

Ceci a apporté beaucoup de changements dans l’histoire du blackjack. Etant donné que la plupart des états rejetaient les jeux d’argent, la ville de Las Vegas, au Nevada, attirait les parieurs du monde entier, et le blackjack est devenu l’un des jeux les plus populaires dans tous les casinos. L’intérêt grandissant dans ce jeu a notamment été aidé par le livre de Edward Thorp, Beat the dealer, et vous pouvez en savoir plus à son propos dans l’histoire du comptage de cartes.

Le blackjack moderne

La première table à feutre vert a été fabriquée en 1919 et le jeu était déjà, en 1931, le troisième jeu le plus populaire après la roulette et le craps. Durant les 15 années suivantes, le blackjack a dépassé la roulette et est ainsi devenu le deuxième jeu le plus populaire après le craps. La première version de la stratégie de base du blackjack est apparue en 1958, à peu près au même moment que le comptage de cartes, le jeu étant devenu le plus populaire jeu d’argent (en 1949 est apparue la première version de la stratégie de base du blackjack mais la première version à prendre en compte les probabilités date de 1962). De nos jours, tous les casinos, réels ou virtuels, proposent non seulement le blackjack classique et certaines variantes.

Le blackjack est beaucoup joué sur internet, permettant ainsi à des millions de joueurs du monde entier de jouer à ce jeu très apprécié, même si le casino le plus proche est à des centaines de kilomètres. Le blackjack est identique au jeu joué dans les casinos réels et peut même offrir aux joueurs des options supplémentaires très nombreuses. Toutefois, le blackjack en ligne ne donne aucune chance à qui voudrait compter les cartes, car il est impossible de suivre les cartes tout en jouant.

Histoire du Blackjack - Résumé

1440

Première mention du jeu Trentuno dans un sermon de St Bernardine di Siena.

1532 - 1542

François Rabelais mentionne le jeu trente-et-un dans Gargantua et

Pantagruel.

1613

Le jeu est mentionné dans une histoire de Miguel de Cervantes, Riconete y Cortadillo.

Début du XVIIe

Deux jeux voient le jour : le sept et demi et le vingt-et-un, tous deux considérés comme ancêtres du blackjack.

1789

Le jeu arrive en Amérique après la Révolution française.

1931

Le Nevada Gaming Act légalise les jeux d’argent au Nevada.

1949

Le premier livre sur le comptage de cartes est

publié.

1958

La stratégie de base du

blackjack -

première forme.

Inscrivez-vous à notre loterie gratuite et remportez jusqu’à 3000€ gratuitement!
  • Les meilleurs taux de remise
  • Retrait immédiat
  • Paiement simplifié
Votre adresse email ne sera pas utilisée à d'autres fins. Voir notre politique de confidentialité.
Merci de participer à la loterie!

Vous recevrez un e-mail avec les détails de la loterie et une notification en cas de victoire.